Le projet LUMINET, porté par l’ULB, l’UCLouvain et Schréder, a pour but de développer des capteurs placés sur les lampadaires urbains et, grâce à des technologies radiofréquences multiples, d’obtenir une localisation, un suivi et une classification précise des usagers de la route.  

Les lampadaires ne sont alors plus uniquement des équipements offrant de l’éclairage public, mais deviennent une véritable plate-forme de calcul miniature, hébergeant senseurs (tels que capteurs de pollution, détecteurs de mouvement, etc.) et modules de communication sans-fil. 

Mais pour quelle utilité ? 

Une localisation précise permet d’envoyer à l’usager des informations géo-contextualisées alors que le suivi des trajectoires d’usagers permet de mieux comprendre les besoins en termes de mobilité. L’identification de la nature ou du type d’usager fournit également de l’information précieuse à des opérateurs de services publics ou à des municipalités. 

Dans ce cadre, nous avons accueilli le projet de recherche durant 2 jours afin qu’ils puissent émuler plusieurs scénarios routiers, allant de la route en ligne droite jusqu’au croisement, en passant par le rond-point. Ils ont également déployé le long des « routes » des nœuds radio captant les signaux émis par des émetteurs.  

 Vous aussi, vous souhaitez tester votre projet au sein de nos espaces de test ? Prenez rendez-vous via info@id2move.eu !